Name
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
1

Dieu, le bon maître et créateur


How the Bible puts it:

La Bible dit:

Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses, et par ta volonté qu’elles ont été créées et qu’elles existent. (Apocalypse 4:11)

Le message chrétien est basé sur Dieu, le seul maître vrai et vivant qui domine sur toutes choses. Il est le seigneur et le roi de tout ce qui existe. Contrairement aux nombreux dirigeants humains, Dieu n’est pas corrompu ou égoïste. C’est un souverain absolument bon et bienveillant, qui continue à subvenir aux besoins de son monde avec générosité et à le gouverner avec justice.

Dieu est le souverain de tout car il a tout créé. Dieu est la source et le créateur de tout ce qui existe, y compris le monde beau et merveilleux dans lequel nous vivons. C’est son monde. Il l’a créé, et il y règne.

Il nous a aussi créés.

Dieu a créé l’homme et lui a donné une place unique dans son monde parfait. Il l’a chargé de dominer sur ce monde, d’en prendre soin et d’en être responsable. Dieu est le souverain généreux et l’homme l’honore, lui obéit et lui rend grâce.

Summary

En résumé:

  • Dieu est le Créateur et le Roi de la terre
  • Il nous l’a donnée à administrer en lui rendant grâce et honneur.
Dieu a voulu que les choses soient ainsi établies. Mais il est assez évident que nous n’expérimentons pas cela dans le monde actuel. Que s'est-il passé?
2

Notre rébellion contre Dieu


How the Bible puts it:

La  Bible dit:

Nous étions tous comme des brebis égarées: chacun suivait sa propre voie… (Esaïe 53:6a)

Tout ce qui ne va pas dans nos vies et dans le monde résulte du choix fatidique de l’humanité. Dès le début, nous ne voulions pas que Dieu soit notre souverain. Nous l’avons rejeté comme Dieu en décidant de vivre à notre manière, sans nous préoccuper de Lui.

Nous faisons tous cela dans nos vies.

La plupart du temps, nous ignorons simplement Dieu ou le gardons à distance, et continuons à vivre notre propre vie. Nous ne le remercions pas d’être notre généreux créateur qui pourvoit à nos besoins. Nous ne l’honorons pas et ne lui obéissons pas comme nous le devons comme à notre souverain. Nous suivons nos propres désirs et priorités, et vivons selon les valeurs que nous jugeons meilleures (qu’elles soient religieuses, séculières ou un mélange des deux).

Le mot biblique utilisé pour cet état de rébellion envers Dieu est « péché », et nous péchons tous, que nous suivions une religion particulière ou non.

Nous nous trouvons dans le monde plein de petits « dieux » que nous avons fabriqué : chacun de nous fait les choses à sa manière, chacun de nous essaie égoïstement de plier le monde et les
autres à sa propre volonté.

Il n’est pas surprenant que cela ne fonctionne pas. Notre autonomie a échoué et nous en subissons les conséquences, y compris les dommages que nous causons à nous-mêmes, à notre entourage et au monde dans lequel nous vivons.

Summary

En résumé:

  • Nous rejetons tous Dieu comme notre
    souverain en menant notre propre vie à
    notre manière.
  • En nous rebellant contre la voie de Dieu, nous faisons du mal à nous-mêmes, aux autres et au monde.
La question est : que fera Dieu de notre rébellion contre lui?
3

La justice de Dieu


How the Bible puts it:

La Bible dit:

Il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement.… (Hébreux 9:27)

Comme tout bon souverain, Dieu prend notre rébellion au sérieux. Il nous tient pour responsables de nos actes et y attache une grande importance : nous le déshonorons en traitant si mal les autres et en ruinant son monde.

En d’autres termes, Dieu ne laissera pas la rébellion durer éternellement. Il serait injuste de sa part de le faire.

Nous reconnaissons le jugement de Dieu contre notre rébellion dans la réalité de la mort. La souffrance et la mort ne sont pas naturelles. Elles sont la conséquence du péché. La corruption, la décomposition et la mort dans notre monde font partie de la punition de Dieu contre l’humanité pour l’avoir rejeté.

Mais il y a un autre jugement auquel nous serons confrontés. Nous nous tiendrons tous un jour devant Dieu et lui rendrons compte de nos vies, des dommages que nous avons causés et de l’avoir rejeté comme notre souverain.

La condamnation que Dieu prononcera ce jour-là sera de nous donner ce que nous avons demandé, c’est-à-dire la séparation d’avec lui. Il nous coupera définitivement de lui-même. Et puisque Dieu est la source de la vie et de toutes les bonnes choses, être coupé de lui signifie une destruction qui ne finit jamais.

C’est une chose terrible de tomber sous la condamnation du jugement de Dieu. C’est une perspective à laquelle nous sommes tous confrontés, car nous sommes tous coupables de nous être rebellés contre Dieu.

Summary

En résumé:

  • Dieu ne nous laissera pas nous rebeller contre lui pour toujours.
  • La punition de Dieu contre la rébellion est la mort et le jugement.
Ceci est difficile à entendre. Cela signifie que nous sommes tous en grande difficulté. Mais ce n'est pas la fin de l'histoire.
4

Dieu a envoyé Jésus mourir pour nous


How the Bible puts it:

La Bible dit:
Nous étions tous comme des brebis égarées: chacun suivait sa propre voie, et l’Eternel a fait retomber sur lui nos fautes* à tous. (Ésaïe 53:6)

*crimes, culpabilité

Dieu aime le monde qu’il a créé et il nous aime. Il ne veut pas nous laisser subir les conséquences de notre rébellion, c’est pourquoi Il a envoyé son propre Fils divin dans le monde pour nous sauver: l’homme Jésus-Christ.

Contrairement à nous, Jésus ne s’est pas rebellé contre Dieu. Il s’est toujours soumis à la souveraineté de Dieu, lui rendant honneur et grâce, et lui obéissant en toutes choses. Il ne méritait en aucun cas le jugement de Dieu. Il ne méritait pas de mourir.

Pourtant, Jésus est mort. Bien qu’il ait la puissance de Dieu pour guérir les malades et même ressusciter les morts, Jésus s’est laissé exécuter sur une croix romaine. Pourquoi?

La nouvelle extraordinaire est que Jésus est mort comme un substitut pour des rebelles comme nous. Il a pris sur lui le jugement et le châtiment que nous méritions en mourant sur la croix à notre place. La mort est le châtiment pour la rébellion, et il a subi notre mort.

Tout cela nous est un don complètement immérité. Nous avons rejeté Dieu, mais à cause de son grand amour, Dieu a envoyé son Fils mourir pour nous.

Summary

En résumé:

  • À cause de son amour, Dieu a envoyé son Fils dans le monde : l’homme Jésus-Christ.
  • Jésus s’est toujours soumis à la souveraineté de Dieu.
  • Jésus a pris notre punition en mourant à notre place.
Mais ce n'est pas tout.
5

Jésus, le souverain et Sauveur ressuscité


How the Bible puts it:

La Bible dit:
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ! Conformément à sa grande bonté, il nous a fait naître de nouveau à travers la résurrection de Jésus-Christ pour une espérance vivante… (1 Pierre 1:3)

Dieu a accepté la mort de Jésus comme règlement intégral pour nos péchés et l’a ressuscité des morts. Jésus a vaincu la mort et a accompli ce à quoi l’humanité était destinée depuis sa création : être le maître du monde de Dieu.

En tant qu’intendant de Dieu, Jésus a également été choisi comme le juge du monde sous la souveraineté de Dieu. Quand Jésus reviendra et que le jour du jugement viendra, Jésus sera celui qui nous appellera à rendre compte de notre rébellion envers Dieu.

Mais Jésus n’est pas seulement le roi et le juge désigné par Dieu ; il est aussi le Sauveur du jugement. Parce qu’il est mort à notre place, il a maintenant le pouvoir de pardonner tous nos péchés. Ils ont déjà été payés. Nous pouvons maintenant prendre un nouveau départ avec Dieu, non plus en tant que rebelles mais en tant qu’amis fidèles, en lui rendant grâce et honneur.

Dans cette nouvelle vie que Jésus offre, Dieu lui-même vient vivre en nous par son Esprit. Nous pouvons expérimenter la joie d’une nouvelle relation avec Dieu.

Et quand Jésus reviendra dans toute sa gloire, nous pouvons être entièrement confiants qu’il nous acceptera, non pas parce que nous le méritons, mais parce qu’il a porté notre punition en mourant à notre place.

Summary

En résumé:

  • Dieu a ressuscité Jésus en tant que souverain et juge du monde.
  • Jésus a vaincu la mort, il offre maintenant le pardon et une vie nouvelle et il reviendra dans la gloire.
Eh bien, où cela nous place-t-il? Cela nous laisse un choix clair entre deux façons de vivre.
6

Deux manières de vivre


How the Bible puts it:

La Bible dit:
Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu reste au contraire sur lui (Jean 3:36)

La première manière de vivre est de continuer dans notre rébellion contre Dieu—en l’ignorant et en menant notre propre vie à notre manière. Malheureusement, c’est le choix que beaucoup de gens continuent de faire.

La conséquence de cette manière de vivre est le jugement légitime et inévitable de Dieu. Nous devons non seulement supporter les conséquences néfastes du rejet de Dieu ici et maintenant, mais nous faisons face à l’affreuse perspective d’une éternité de séparation d’avec lui.

Mais il y a un autre chemin. Si nous nous tournons vers Dieu et demandons pardon, en mettant notre confiance en Jésus comme souverain et sauveur ressuscité, alors tout change.

Pour commencer, Dieu a tout effacé. Il accepte la mort de Jésus comme paiement de notre rébellion pécheresse et nous pardonne gratuitement et entièrement. Il déverse son propre Esprit dans nos cœurs et nous donne une nouvelle vie qui s’étend au-delà de la mort et dans l’éternité.

Nous ne sommes plus des rebelles, mais faisons partie de la propre famille de Dieu. Nous vivons maintenant avec Jésus le Fils de Dieu comme notre souverain.

Summary

En résumé:
Il n’y a que deux façons de vivre.

Notre chemin

  • rejeter Dieu comme souverain
  • vivre à notre manière
  • s’endommager par notre rébellion
  • faire face à la mort et au jugement

Le nouveau chemin de Dieu

  • se soumettre à Jésus comme notre souverain
  • compter sur la mort et la résurrection de Jésus
  • être pardonné par Dieu
  • recevoir une nouvelle vie qui dure éternellement

Alors, de quelle façon voulez-vous vivre?

Comment répondre

Si votre réponse à la question « De quelle manière aimeriez-vous vivre ? est “en suivant mon propre chemin”, alors vous ne croyez probablement pas au message chrétien, dans sa totalité ou en partie, tel qu’il est décrit dans ce dépliant. Peut-être ne croyez-vous pas que nous sommes vraiment rebelles envers Dieu ou que Jésus a été ressuscité des morts.

Si c’est le cas, réfléchissez bien et faites des recherches plus approfondies avant de poursuivre. Les enjeux sont trop élevés pour rejeter ce message sans en être sûr. Peut-être pourriez-vous lire l’histoire de Jésus par vous-même dans l’une de ses quatre biographies contenues dans le Nouveau Testament : les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean. Peut-être pourriez-vous le faire avec un ami chrétien. (Si vous n’avez pas de Bible, allez sur biblica.com/bible, où vous trouverez une traduction en Français moderne.)

Cependant, si vous êtes bien conscient d’être rebelle envers Dieu et si vous voulez vous repentir et commencer à vivre comme Dieu le veut, que pouvez-vous faire ?

Il y a trois étapes simples : parler, se soumettre, faire confiance.

1. Parlez à Dieu

La première chose à faire est de parler simplement à Dieu. Reconnaissez que vous vous êtes rebellé contre lui et que vous méritez un châtiment, et demandez-lui pardon en vous appuyant sur la mort de Jésus à votre place. Demandez à Dieu de vous aider à changer de statut, de celui de rebelle à celui d’une personne qui vit avec Jésus comme son souverain. Vous pourriez prier ainsi :

Mon Dieu,

Je sais que je ne suis pas digne d’être accepté par toi. Je ne mérite pas ton don de la vie éternelle. Je suis coupable de m’être rebellé contre toi et de t’avoir ignoré. Je suis désolé, et j’ai besoin de ton pardon.

Merci d’avoir envoyé ton Fils mourir pour moi afin que je sois pardonné. Merci de l’avoir ressuscité des morts afin de me donner une nouvelle vie.

S’il te plaît, pardonne-moi et change-moi, afin que je puisse vivre avec Jésus comme mon souverain. Amen.

2. Soumettez-vous à Jésus

La deuxième étape découle naturellement de la première. Après avoir fait le genre de prière ci-dessus, vous devrez commencer à la mettre en pratique, c’est-à-dire vivre réellement avec Jésus comme votre souverain.

Il y aura plusieurs domaines à changer dans votre vie. Il y aura de vieilles habitudes rebelles à éliminer (comme l’avidité, la colère, l’égoïsme, etc.) et de nouvelles habitudes qui honorent Dieu à adopter (comme la générosité, la gentillesse, l’amour et la patience).

Cette deuxième étape durera le reste de votre vie, mais Dieu sera avec vous tout le long du chemin. Il continuera à vous parler à travers votre lecture de sa parole, la Bible ; il continuera à vous écouter et à vous aider pendant que vous le priez ; il vous donnera le pouvoir par son Esprit, qui vit en vous, de changer et de vivre comme il veut ; et il vous fera connaître d’autres chrétiens que vous pourrez rencontrer régulièrement pour vous encourager tout au long du chemin.

La deuxième étape est donc de se soumettre à Jésus et de commencer à vivre avec lui comme votre souverain.

3. Faites confiance à Jésus

La troisième étape se poursuivra également toute votre vie. Vous devez continuer à placer votre confiance au bon endroit.

Ce n’est que grâce à Jésus (et grâce à sa mort et à sa résurrection) que vous pouvez être pardonné et justifié devant Dieu. Vous devrez continuer à y revenir encore et encore, parce qu’une fois que vous aurez commencé à vivre comme Dieu veut, il vous arrivera encore de tomber et de faire des mauvaises choses. Nous le faisons tous. Nous devons tous continuer à considérer la mort de Jésus sur la croix comme la seule base de notre pardon.

Nous ne devons jamais cesser de compter sur lui—et sur lui seul—comme le seul moyen par lequel nous sommes pardonnés et par lequel la vie éternelle nous est donnée.


Si vous suivez ces étapes, vous pouvez être assuré que Dieu vous a vraiment pardonné et vous a donné une vie toute nouvelle.

Mais si vous n’avez pas encore répondu à Dieu dans ce sens, vous pouvez également être assuré que vous restez sous son jugement.

Vous arrivez à un endroit où la route se sépare en deux. Il n’y a que deux façons de vivre. C’est le choix auquel nous sommes tous confrontés.